Bio

frisebeloved

Les musiciens d’Ompa Bompa

  • Julien Bertrand : trompette, bugle
  • Ludovic Murat : saxophone alto, flûte
  • Vincent Périer : saxophone ténor,  clarinette
  • Franck Boyron : trombone
  • Emmanuel Déplaude : piano, clavier
  • Julien Sarazin: basse
  • Olivier Génin : batterie

Pas plus significatif que le terme « jazz » mais drôle et percutant, « Ompa Bompa » devient le nom de la formation après avoir été le titre d’un morceau. Inauguré autour des compositions du pianiste, Ompa Bompa voit le jour en juin 2001 avec cinq musiciens qui, au travers de cette formation, vont exploiter leur goût pour l’exploration et la création. Ce répertoire donne lieu à un premier disque : « Clap Mental » ( 2003).

En 2004, à l’occasion de «  Jazz en scène » ( fédération des scènes de jazz et musiques improvisées), Ompa Bompa revisite la musique de Duke Ellington et crée le répertoire « Duke, Jungle ? ». Deux nouveaux instruments ( trompette et saxophone alto ) viennent étoffer la section cuivre. Ce répertoire a marqué un virage important dans le style et le jeu du groupe.

« To Our Dearly Beloved » a été créé en 2009. Les compositions de ce répertoire offrent à l’auditeur une lecture personnelle et originale du célèbre roman de Toni Morrison « Beloved ». Ce projet a donné lieu à de nombreuses prestations et à un disque ( 2011) que vous pouvez vous procurer sur ce site ( cf page d’accueil).

La formation s’est produite dans plusieurs festivals (Altitude Jazz Festival, Rhino jazz Festival, Charlie Jazz Festival, Les Jazzeries d’Hiver à Saint Etienne, Alphonse à la folie à Prissé, Festival du Haut Livradois, Jazz au Sommet, Jazz à Vienne, Jazz en Scène…), programmations de salle ( Le Péristyle de l’opéra de Lyon, Cavajazz à Viviers, Le FIL SMAC de St Etienne, l’auberges de Presles, Médiathèque de Firminy, Jazz Club de Savoie, Le Périscope à Lyon, le Moulin à Jazz à Vitrolles, le Pax à Saint Etienne, Le Puy de la Lune à Clermont-ferrand, le Hot Club de Lyon) ou saisons culturelles ( Miramas, Saint-Victor sur Loire, l’Horme, Saint Quentin Fallavier…)

2017 sera certainement pour nous l’occasion de présenter sur scène notre nouvel album «  Ethio Jazz Project ». Nous serons heureux de vous (re)voir à cette occasion.